Le minibus autonome Olli pourrait (aussi) parler la langue des signes

 

IBM et Local Motors planchent d’ores et déjà sur une deuxième version du minibus autonome Olli. Techniques de vision par ordinateur, capteurs haptiques, hologramme, réalité augmentée… Cette V2 pourrait embarquer une batterie de technologies pour faciliter la vie des usagers malvoyants, malentendants ou à mobilité réduite.

 

 

Lire l’article : http://bit.ly/2oQgDmo

 

 

[FBW]

  Posté le 19 avril 2017 par - Actualités

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *