Emploi et Handicap : Comment le digital peut aider à les conjuguer

Visuel illustrant un homme valide et une personne en situation de hancipa au travail

 

 

Comment le digital peut aider les personnes en situation de handicap à s’insérer sur le plan professionnel ? Comment conjuguer emploi et handicap en s’aidant du digital ? Baptiste Juppet, Community Manager et responsable éditorial de Talenteo, site spécialisé sur cette thématique, a accepté de répondre à nos questions…

 

 

Comment le digital peut-il modifier la perception des recruteurs sur le handicap ?

Je pense qu’il faut surtout dire que le rapport humain permet de modifier la perception du handicap. Le digital, et plus particulièrement les réseaux-sociaux, sont de formidables outils permettant de sensibiliser et d’informer. Ils permettent une prise de contact plus rapide et plus facile dans un monde où l’on a de moins en moins de temps et où le recrutement a malheureusement tendance à d’automatiser. A l’heure des fake news, dire que l’on a des compétences ne suffit pas : nous devons de plus en plus être dans une certaine culture de la preuve qui passe par l’échange humain virtuel comme physique.

D’autre part, les personnes en situation de handicap sont encore trop sujettes aux préjugés. Le digital, en favorisant les échanges humains, permet de briser les préjugés !

 

Ayez confiance en vous et en vos compétences

 

Quels conseils pourriez-vous donner à des personnes en situation de handicap en recherche d’emploi ?

Aujourd’hui le digital est devenu un incontournable dans le recherche d’emploi. Il ne s’agit plus de débattre de son utilité mais de la manière dont vous pouvez en tirer profit. Si toute entreprise est en théorie handi-accueillante, le niveau de prise en compte du sujet varie. Utilisez les réseaux sociaux et les médias dédiés, tels que Talenteo, pour vous informer sur les actions concrètes que ces sociétés mènent.

 

Interpellez et échangez avec les recruteurs sur LinkedIn ou encore Twitter. S’ils sont présents sur ces plateformes, c’est qu’ils acceptent les mises en relation.

Mais au bout du compte, n’oubliez pas l’échange humain. Rien ne vaut un entretien formel ou informel pour terminer de briser la glace et aborder le sujet le plus important : les compétences. D’ailleurs, je vous déconseille de vous étendre sur votre handicap lors de ces échanges. Le recruteur n’a pas à connaître les tenants et les aboutissants de votre pathologie. Une simple information sur vos besoins d’aménagements suffit.

 

Le digital, en favorisant les échanges humains, permet de briser les préjugés ! 

 

 

Quels exemples ou témoignages pour les illustrer ?

Le mien ! Etant diplômé d’un master en anthropologie sociale et culturelle, j’ai débuté moi-même ma carrière professionnel avec un certain « handicap ». Mon profil était jugé trop atypique et trop éloigné du marché de l’emploi. Pourtant, mes compétences acquises durant ma formation me servent au quotidien.

Après avoir essuyé de nombreux refus avec les traditionnels CV et lettres de motivation, je me suis tourné vers 2 plateformes : LinkedIn et Twitter.

La première m’a permis d’étendre mon réseau professionnel et d’entrer en relation avec des personnes exerçant dans le domaine vers lequel je me dirigeait : la communication digitale. J’y ai trouvé de nombreuses personnes très bienveillantes qui ont su m’aider dans ma recherche tout en me rassurant. Twitter, de son côté, a été très intéressant pour repérer des opportunités professionnelles et surtout me faire repérer. C’est par ce biais que je suis entré en relation avec Stéphane Rivière, le fondateur de Talentéo, qui m’a très vite proposé un entretien en présentiel.

Je suis entré dans l’entreprise en tant que Community Manager et j’ai par la suite évolué pour être responsable éditorial de Talenteo, qui est devenu le premier blog dédié à l’emploi des personnes en situation de handicap, et consultant social média. Je conseille et j’accompagne plus d’une vingtaine de grandes entreprises sur la visibilité de leurs actions concrètes en faveur du handicap.

 

Qu’auriez-vous envie de dire à une personne en situation de handicap en recherche d’emploi ?

Ayez confiance en vous et en vos compétences. La plupart du temps, les préjugés sont issus d’une méconnaissance sur le handicap et non pas d’une mauvaise volonté de la part du recruteur.

Utilisez les réseaux sociaux comme des outils complémentaires aux voies traditionnelles. Renseignez-vous sur les entreprises en vous rendant sur des médias spécialisés comme Talenteo ou sur le blog de Pôle Emploi. Rencontrez en présentiel ou en visio, vos interlocuteurs et surtout participez à des événements de recrutement dédiés ou non aux personnes en situation de handicap comme les forums pour l’emploi ou le challenge inter-entreprises.

 

C’est en additionnant l’ensemble des outils mis à votre disposition que vous augmenterez vos chances !

 

 

Article issu du blog : www.blog.emploi-store.fr

Visuel Fotolia libre de droits.

 

Retrouvez sur notre blog d’autres articles sur le même sujet :

 

Accessibilité numérique & handicap

 

Tyresias, un partenaire sur lequel vous pourrez compter !

[FBW]

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *